Avocat titre de séjour Paris

Tout étranger âgé de plus de dix huit ans, qui séjourne en France après l'expiration du délai de trois mois depuis son entré en France, doit être muni d'une carte de séjour. (Sauf ressortissant de l'Union Européenne et autres ressortissants).

Il existe quatre types de cartes de séjour :

  • La carte de séjour temporaire, valable pour une durée maximale d'un an et sous certaines conditions, l'étranger peut solliciter ensuite une carte de séjour de résident. Les cartes de séjour temporaire portent différentes mentions du motif du séjour en France : mention « visiteur », « étudiant », « stagiaire », « scientifique », « profession artistique et culturelle », « salarié », « activité commerciale industrielle ou artisanale », « travailleur saisonnier », « salarié en mission », et autres cas.
  • La carte de séjour temporaire portant la mention « vie privée et familiale » est délivrée de plein droit dans certains cas et sous certaines conditions, à l'étranger dans l'année qui suit son dix-huitième anniversaire, marié avec un ressortissant français, père ou mère d'un enfant français mineur résident en France, ayant des liens personnels et familiaux en France, sans entrer dans le cas du regroupement familial, étranger né en France sous certaines conditions, titulaire d'une rente accident du travail ou maladie professionnelle, apatride, à l'étranger prouvant résider habituellement en France dont l'état de santé nécessite une prise en charge médicale, sous certaines conditions.
  • La carte de résident valable pour une durée de dix ans et renouvelable en général de plein droit.
  • La carte de séjour « compétences et talents » valable pour une durée de trois ans.
  • La carte de séjour portant la mention « retraité » valable pour une durée de dix ans et renouvelable de plein droit.

Consultez également :

Contact
alt
22, rue brochant
75017 PARIS - Ile de France
Tel : 01 43 29 93 21
Port : 06 61 87 60 69
 
 

Maître SPINELLA a dominante droit de la famille et des étrangers, intervient également en matiere pénale et sociale